Biais Cognitif - Le monde est complexe, bien trop complexe pour nos cerveaux humainsLe monde est complexe, bien trop complexe pour nos cerveaux humains. Et pourtant nous n’éprouvons aucune difficulté à décrire ce qui se passe autour de nous, ou du moins à interpréter ces réalités complexes au moyen d’histoires simplistes...

Nous nous racontons ces histoires non pas consciemment, mais instinctivement, mécaniquement, impulsivement. Nous ne pouvons nous empêcher de trouver un fil conducteur, de lier les acteurs et évènements dans un enchainement "logique". Et cela, même lorsque nous regardons les nuages, "celui-là ressemble à une girafe qui boit" ou lorsque nous écoutons de la musique " cette mélodie est joyeuse !" Nous le faisons m ...

Lire la suite :

Feux de cheminée : arriverons-nous à faire le deuil de nos traditions individualistes ?

Oui, pourquoi ?

Ceux qui subissent ces pollutions se retrouvent dans la même situation qu’en 1996 au sujet de l’amiante. Les élus leur faisaient aussi remarquer : “on ne peut rien faire, car, même si l'on sait que l’amiante est toxique, aucune loi ne l’interdit”.

Un feu qui ronronne une après-midi dans une cheminée émet autant de particules qu'un véhi ...

Lire la suite :

Mots-Clés : Education
Le futur de l'éducation

Internet est-il une de ces nouvelles technologies censées révolutionner l’éducation (comme la radio, les films et les ordinateurs en leur temps)... mais qui nous décevra rapidement parce qu’il ne fait que reprendre la manière dont les enseignants délivrent leurs cours, en les rendant plus ludiques, mais sans changer le fond ?

Les "précédentes révolutions de l’éducation" ont toutes échoué parce que ce qui limite l’apprentissage n’est pas tant extérieur, mais intérieur. Ce qui nous limite n’est les moyens utilisés, mais ce qui se passe dans la tête des étudiants.

 

   

Mais si, au lieu de seulement mimer un professeur (comme le font les vidéos par exemple), Internet nous permettait de créer de meilleurs professeurs ? Des professeurs personnalisés qui seraient capables d’ad ...

Lire la suite :

Evolution Has No Goal

Les mécanismes de l’évolution peuvent être difficiles à comprendre parce que l’évolution ne suit pas de plans définis et se matérialise donc par des adaptations dont le chemin est parfois surprenant. Cette vidéo parle d'un exemple flagrant de «l'aveuglement» ou «l'imperfection» de l'évolution : le parcours suivi par le nerf laryngien des girafes.

Chez les poissons, le nerf du larynx passe derrière les artères branchiales, pour aller directement au plus court jusqu’aux branchies. Au cours des millénaires, des poissons ont évolué en mammifères et certains de ces mammifères en girafe. Mais sans pour autant faire changer le plan de construction ! Chez les mammifères, qui ont un cou bien plus long que les poissons, ce nerf fait donc un énorme détour : il commence dans le cerveau, descend le long du cou puis passe sous la crosse aortique, à côté du c ...

Lire la suite :

Jesuispartoftheproblem FR

jesuispartoftheproblem

 

Les Français aiment opposer leur "valeur républicaine sacrée" (et leur Glorieuse Revolution qui va avec) au "terrorisme" ou "barbarisme".

 

Ils ont juste oublié que le mot "terrorisme" a été inventé par le peuple français pour désigner... le barbarisme des premiers républicains français qui régnaient par la terreur.

 

Pendant le régime de la terreur (de 1793 à 1794), des dizaines de milliers de personnes seront exécutées au moyen de procédé industriel à cause de leur conviction politique ou de leur croyance (la plupart de ces victimes , 80% n’appartenaient ni à la noblesse ni au clergé).

 

 

 

Les déport ...

Lire la suite :

Bureau LVF Islamisme
france croisade islamisme islamiste terrorisme manichaeism Légion des volontaires français contre l’islamisme ― bureau de recrutement

 

 

 

Et si nous nous étions trompés d’ennemi ?

Et si nous n’étions pas « victimes du terrorisme », mais de notre immaturité ?

 

Et si nous étions victimes de la superficialité de notre regard sur le monde, de notre difficulté à percevoir la complexité du monde et de notre facilité à le réduire à de naïves histoires manichéistes ?

 

Et si nous étions les victimes de notre manque de considération pour les autres et de notre incapacité à nous mettre à la place des autres, notamment ceux dont ...

Lire la suite :