Développement de la personne

Développement de la personne

  • Le monde est complexe, bien trop complexe pour nos cerveaux humains. Et pourtant ...

    Biais Cognitif - Le monde est complexe, bien trop complexe pour nos cerveaux humainsLe monde est complexe, bien trop complexe pour nos cerveaux humains. Et pourtant nous n’éprouvons aucune difficulté à décrire ce qui se passe autour de nous, ou du moins à interpréter ces réalités complexes au moyen d’histoires simplistes...

    Nous nous racontons ces histoires non pas consciemment, mais instinctivement, mécaniquement, impulsivement. Nous ne pouvons nous empêcher de trouver un fil conducteur, de lier les acteurs et évènements dans un enchainement « logique ». Et cela, même lorsque nous regardons les nuages, "celui-là ressemble à une girafe qui boit » ou lorsque nous écoutons de la musique "cette mélodie est joyeuse ! » Nous le faisons même, instinctivement, en regardant de simples formes symétriques s’agiter ! (Vous pouvez en faire l’expérience en

    ...

    Lire la suite...

  • Scandale sur l'expérience sociale de Facebook: menacés par un problème de "vie privée" ou vexés dans notre perception narcissique ?

      "Les utilisateurs de Facebook se sentent menacés", titrent les médias... Oui, mais pourquoi ? Et si ce genre d'étude ne représentait pas tant une "menace d'intrusion dans la vie privée" qu'une menace à notre perception narcissique de la nature humaine ?   Les chercheurs de FB : les émotions humaines sont facilement influençables... Lambda : les émotions humaines — mes émotions — sont sacrées ! Elles ne peuvent pas être volatiles, hasardeuses et superficielles ! Et si notre confiance en notre capacité à penser de manière rationnelle et en la profondeur de nos émotions, était une bouée plombée, à laquelle nous nous accrochons instinctivement — parce qu'elle nourrit nos penchants égocentriques —, mais qui tire l'humanité vers le fond ? Avons-nous vraiment besoin de nous sentir spéciaux, au-dessus des autres, ou au-dessus des lois organiques qui régissent le vivant pour nous accepter, pour nous épanouir ?   Une expérience contraire à l'éthique, vraiment ? La réponse d'un...

    Lire la suite...

  • "La nature humaine attend de souffrir pour faire quelque chose de vraiment unique : examiner la façon dont elle pense."

      Nous attendons de souffrir, d’accident, de maladie, d’un deuil pour commencer à nous interroger.Nous avons pourtant la capacité de changer sans attendre de souffrir : en modifiant notre façon de faire et nos habitudes de penser...                 Vidéo sur YouTube Articles connexes

    Lire la suite...