Le RSC est un mouvement de "gauche évolutionniste"

qui propose une "approche évolutionniste"

sur l'actualité, la politique, l'art et les sciences...

 

Qu’est-ce qu’un mouvement de "gauche évolutionniste" ?

La gauche évolutionniste diffère des mouvements de gauche actuels :

  • Nous partageons certaines des valeurs fondatrices de la gauche : la notion de partage des richesses, de tolérance, de cercle de fraternité étendu, de droits. Nous partageons également la notion de progressisme dans le sens où nous trouvons plus fécond de faire évoluer les façons de faire et de penser pour les améliorer, que de les conserver.
  • Nous différons des mouvements de gauche traditionnels (marxiste / socialiste) dans le sens où nous considérons que les véritables racines de l’injustice (inégalités, exploitations, discriminations...) ne proviennent pas d’une "perversion" (par la civilisation, la société, l’argent, le pouvoir ou l’idéologie), mais de tendances dans la nature humaine qui nous limitent, lorsque nous n’apprenons pas à les conscientiser pour les dépasser. Nous focalisons donc notre combat contre ce qui, dans notre nature, nous abaisse et pour encourager ce qui dans notre nature nous élève. Nous nous battons donc non pas contre d'autres idéologies, mais contre les racines de l'injustice, que sont par exemple l’égoïsme ou l’intolérance — qui n'épargnent aucune idéologie.

Un combat contre ce qui, dans notre nature, nous abaisse et pour encourager ce qui, dans notre nature, nous élève ?

Les récentes découvertes en neurosciences et sciences comportementales ébranlent depuis quelques décennies beaucoup de croyances modernes sur la nature humaine. Ces découvertes révèlent son potentiel, mais aussi des limitations. Ces limitations ont d’abord choqué nos penchants humano-centristes et contrarié certaines de nos fondations morales, mais, une compréhension plus approfondie de leurs mécanismes et de leurs impacts suggère aujourd’hui de nouvelles pistes prometteuses, tant au niveau du développement moral que celui des sociétés.

 

Qu’est-ce qu’une "approche évolutionniste" ?

Une "gauche évolutionniste" se base sur une "approche évolutionniste" de la nature humaine, c'est-à-dire qu'elle cherche à mieux comprendre les comportements humains et les sociétés sous l'angle de l'influence de l'environnement (au sens large : en prenant en compte les facteurs familiaux, historiques, culturels...), mais aussi biologique (mécanismes de l'évolution...) Cette approche évolutionniste est embrassée par un nombre croissant de psychologues, d’anthropologues, mais aussi d’économistes, de journalistes, de philosophes... On pourrait citer Steven Pinker, Leda Cosmides, John Tooby, Jared Diamond, Frans de Waal, Robert Sapolsky, Rebecca Saxe, Sarah Blaffer Hrdy... Ce nouveau courant qui remodèle profondément notre compréhension de l’homme est aujourd’hui en train d’amorcer une mutation historique des sciences sociales (notamment aux Pays-Bas, États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne...)

L’idée que chacun de nous se fait de la nature humaine affecte toute notre vie, de la manière dont nous élevons nos enfants, nos positions politiques, notre quotidien et jusqu’à l’organisation de nos sociétés. Les sciences permettent aujourd’hui de mieux la comprendre, de mieux cerner les structures innées et les mécanismes d’apprentissage qui régissent nos pensées et nos comportements. (Steven Pinker)

 

L'objectif du RSC

L’objectif du RSC est de montrer comment les croyances actuelles sur la nature humaine affectent notre façon de regarder le monde et la façon dont nous organisons nos sociétés. Se basant sur une interprétation évolutionniste de la nature humaine, le RSC propose une nouvelle façon de résoudre les tensions sociale, écologique et économique et de nouvelle piste pour mieux vivre ensemble.