Google a publié une animation le 18 juillet 2014 pour célébrer les 96 ans de la naissance de Nelson Mandela. Nous la trouvons à la fois intéressante, parce qu’elle reflète des valeurs que nous partageons, et dangereuse, parce qu'elle s'appuie sur des fondations biaisées de la nature humaine qui du coup mettent en péril et décrédibilisent ces valeurs. Ces croyances sur la nature humaine ont de lourdes implications, mais elles sont si profondément enracinées dans les fondations morales de notre temps, que ces fondations semblent aujourd'hui intimement liées à celle du bien. Les arguments qui pourraient contredire ces fondations sont donc aujourd'hui perçus comme des portes conduisant nécessairement vers le mal. Remettre en question leur validité semble donc immoral...

 

1Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

Pas d'accord

Cette déclaration revient à dire que "l’homme à l’état de nature est vertueux" (naturellement tolérant, sage...). Cette croyance qui a commencé à se populariser au 18e siècle via ce qu'on appelle "le Bon Sauvage" a été réfutée par l’histoire et la science.

2Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

Pas d'accord
D'accord

 

L’intolérance est-elle une perversion, ou... l'état naturel ? cf. Image 1

 

Oui, nous pouvons apprendre à être tolérants, à respecter l’autre, à mieux le comprendre... mais qui l’enseigne ?

• La religion ? La religion rend-elle les gens plus tolérants, meilleurs ?

• Le socialisme a bien essayé d’éduquer l’homme à "devenir meilleur", mais sans tenir compte de sa nature, et l’histoire nous rappelle la violence de son échec...

Oui, mieux comprendre la nature humaine — et accepter ses limitations, son imperfection — nous permettrait d’éduquer la tolérance, l’altruisme, et de construire un monde plus juste.

 

3Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

D'accord

 

Bien dit !

4Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

Pas d'accord

Les gens éduqués sont-ils plus respectueux, plus honnêtes, empathiques... ? Vraiment ?

Et sans compter que cette affirmation sous-entend que la nature humaine n'est pas naturellement, spontanément, vertueuse puisqu'elle a besoin d'être "éduquée", et donc civilisée, pour devenir bonne. N'y aurait-il pas alors une contradiction entre cette déclaration et celle de l'image 2 : "l'amour nait plus spontanément dans le coeur de l'homme" ?

La tolérance et l’acceptation des différences ne sont pas — dans leurs applications concrètes — des concepts intellectuels, mais des apprentissages plus complexes.

5Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

D'accord Bien dit !

6Comment identifier une croyance lorsqu'elle est affichée partout et associée au bien ? Google ne fait pas exception

Pas d'accord Le culte de la personnalité, l'idéalisation d’une personne, notamment pour son action politique, est une pratique manichéiste naïve et dangereuse. L’idéalisation réduit de manière simpliste les conflits humains à un "combat des forces du bien contre celles du mal". L’histoire nous rappelle l'absurdité et les dangers des approches manichéistes et émotionnelles des conflits humains : qui partirait en croisade pour défendre l’injustice ?