Le sens moral humain est-il naturellement rationnel, cohérent ? Où est-il au contraire influencé par des biais comme la rationalisation ou la dissonance cognitive (permettant de défendre le point de vue, peu importe sa validité) ou encore le "signalement de vertu" (permettant d’augmenter son statut social) ?

 

L élasticité démagogique du sens moral des médias