Frans de Waal, Le singe en nousFrans de Waal, Le singe en nous
 
Nous avons l'habitude de dire que les personnes qui commettent des violences et des injustices sont des « animaux », sont « inhumaines ». Nous parlons à l'opposé de personnes « profondément humaines », « humanistes » lorsque leurs comportements sont plus féconds. Nous avons tendance à considérer les comportements que nous jugeons nobles (générosité, empathie, réconciliation...), comme propres à notre espèce, et le fruit d'une moralité coupée du monde animal.
 
Et si ces traits, qu'il s'agisse de la violence, de l'empathie, ou même de la morale, étaient le prolongement des traits qu'on retrouve chez les animaux ?
 
C'est la thèse que défend Frans de Waal, primatologue de réputation internationale, dans Le Singe en nous : il s'oppose aux théories populaires de l'exception humaine, autant lorsqu'elles présentent l'homme comme une espèce « exceptionnellement mauvaise », plus mauvaise que les autres espèces, que lorsqu'elles présentent l'homme comme une aberration de la nature, une espèce qui se serait coupée par ses progrès techniques d'une « nature originellement innocente et pacifique ».
 
Cet ouvrage n'est pas seulement une mine d'informations sur la vie des grands singes, mais aussi un miroir présenté aux humains. Frans de Waal nous tend ce miroir dans l'espérance de nous permettre de mieux comprendre l'origine de nos propres instincts. Il utilise le formidable laboratoire que constituent les sociétés de primates pour présenter les problèmes sociaux du singe qu'est l'homme sous un nouvel angle et pour nous suggérer d'autres pistes pour commencer à mieux les gérer. 
 
 
Titre original : Our Inner Ape: A Leading Primatologist Explains Why We Are Who We Are
 
Un autre livre du même auteur : Le bonobo, Dieu et nous : A la recherche de l'humanisme chez les primates (titre original « The Bonobo and the Atheist »)

 

 


Autres livres recommandés